Rideau-Rockcliffe Newsletter

City’s Neighbourhood Connection Office launches new online toolkit to help residents create vibrant neighbourhoods

The Neighbourhood Connection Office (NCO) has launched its online toolkit today to help community groups with small-scale, volunteer driven projects that are all about making creative use of public space – supporting the City’s overall goal to making more liveable neighbourhoods.

The NCO Toolkit acts a one-stop shop for helpful tips on starting and completing projects, along with practical tools such as meeting and project checklists. It also includes inspiring examples of projects that were previously done in other neighbourhoods.

While similar resources exist on other municipal websites, the Neighbourhood Connection Office Toolkit is bilingual, and has a greater local focus on fulfilling an expressed need in the community.

The NCO also reminds interested groups that they have until Monday, October 21 to apply to the 2014 Better Neighbourhoods Program, for the chance to work with their Councillor’s office and City staff on projects which will receive up to $30,000 in financial support.

Application criteria can be found on ottawa.ca. The program is looking for project ideas that will provide creative solutions for making neighbourhoods more liveable, vibrant, healthy and beautiful.

Plan protects environment, supports affordable development

The City of Ottawa’s draft 2013 Infrastructure Master Plan (IMP), designed to support affordable development growth through projects that protect the environment, was tabled at Planning Committee.

The plan charts a path for efficient building, operation, and renewal of municipal services such as water plants, sewers, stormwater ponds and wastewater-treatment and stresses affordability for taxpayers, making neighbourhoods more compact and complete, and protecting the natural environment.

“The proposed plan includes protecting the health of the Ottawa River through the Ottawa River Action Plan and its centrepiece project, the combined sewer storage tunnel” said Mayor Jim Watson. “This project will virtually eliminate overflows into the river and further improve Ottawa’s reputation when it comes to environmental protection.”

“This plan is critical for ensuring there is enough infrastructure capacity in the right areas of the municipality at the right service levels at the right time to accommodate development ─ and redevelopment ─ until 2031 when Ottawa’s population is expected to reach 1.14 million,” said Councillor Peter Hume, Chair of Planning Committee.

“The proposed Infrastructure Master Plan provides the needed investment to continue delivering the essential services that our residents depend on in their daily lives,” said Councillor Maria McRae, Chair of the City’s Environment Committee. “Through these projects, Ottawa will protect and enhance the quality of our rivers and continue to deliver some of the highest quality drinking water in the world.”

As part of Building a Liveable Ottawa 2031, the City took an integrated approach to reviewing land-use, transportation and infrastructure policies and projects in the Official Plan (OP), the Infrastructure Master Plan (IMP), as well as in the Transportation Master Plan (TMP), including the Ottawa Cycling Plan and the Ottawa Pedestrian Plan. The Official Plan was tabled at Planning Committee in June and the TMP, Cycling and Pedestrian plans will be tabled in October.

The IMP aligns itself with the OP by examining existing population and growth patterns and using the same future development and growth projections. In order to ensure demand for infrastructure is met, the IMP examines trends in demand for water and wastewater capacity, demand and supply management, and weather trends. The IMP sets levels of service expectations for water quality and reliability across the city. The report being tabled at Planning Committee contains a list of projects for each part of the city.

In combination with extensive technical evaluations, public survey mechanisms, and consultation with community and industry leaders, information is being incorporated into all of the draft Building a Liveable Ottawa plans and presented at four upcoming public information sessions.

Comments and questions can be sent to planning@ottawa.ca. A backgrounder on the Infrastructure Master Plan will be posted on ottawa.ca/liveableottawa.

Staff report recommends return of pro baseball to Ottawa Stadium

A staff report to be considered by the Finance and Economic Development Committee on October 1 and by City Council on October 9 recommends approval of an offer from the Canadian American Association of Professional Baseball to lease the Ottawa Stadium and return professional baseball to the capital.

If the offer is approved, international pro baseball would begin in May 2015 with an Ottawa team joining five others in the Can Am league – two in Quebec and three in the northeastern U.S. – including 50 home games at the Ottawa Stadium.

“I am pleased that this challenging two-year process is coming to fruition,” said Mayor Jim Watson. “Our goal was to secure a long-term professional baseball tenant for this important purpose-built facility, and do so while getting the best value for taxpayers.”

Through this process, the City has refined its vision for the long-term use of the Ottawa Stadium in a way that will preserve the facility, see professional baseball return to Ottawa, and open the doors for a variety of other community uses. In addition to being reanimated with 50 baseball home games in a professional international league, the Ottawa Stadium would also be used as a recreation and entertainment venue with 50 to 75 additional days of programming each year.

“The City has worked hard to find a solution that is fair for taxpayers, sports fans, community groups and the public,” said Orleans Councillor Bob Monette. “If this plan is approved, I hope all residents will join us in supporting our new Can-Am team and attending new activities at the facility in order to make the most of this important community asset.”

The City would retain day-to-day management responsibilities of the facility, with the Public Works department operating and maintaining the stadium and the Parks, Recreation and Culture department managing bookings. Staff are recommending this option to the alternatives of mothballing the facility (leaving it vacant while continuing to pay maintenance costs) or demolishing it.

“This is an important facility for the residents of my ward and for residents across the City,” said Rideau-Rockcliffe Councillor Peter Clark. ”I am pleased that we have found a cost-effective way to preserve the Ottawa Stadium for its original purpose and also maximize its use for the community.”

The Ottawa Stadium will be integrated with the future Light Rail Transit line via a multi-use pathway link between the Tremblay Train Station and Coventry Road.

The City also received an affiliated Double A baseball bid. However, staff determined through a cost and risk analysis that the required up-front capital investment by the City of Ottawa in excess of $40 million, in addition to ongoing debt service costs, would not be affordable over the long term given the City’s other infrastructure and capital priorities.

An independent fairness commissioner was used throughout the entire recent Request for Offers process and concluded that the City of Ottawa conducted an open, fair and transparent competitive process in its efforts to lease the Ottawa Stadium.

Le Plan directeur de l’infrastructure protège l’environnement et soutient un aménagement abordable

L’ébauche du Plan directeur de l’infrastructure (PDI) de 2013 de la Ville d’Ottawa, qui soutient une hausse des projets d’aménagement abordable axés sur la protection de l’environnement, a été déposée aujourd’hui devant le Comité de l’urbanisme.

Ce plan trace la voie à la construction, à l’exploitation et au renouvellement efficaces des infrastructures des services municipaux telles que les usines de purification de l’eau, les égouts, les bassins de rétention des eaux pluviales et les usines d’épuration des eaux usées et met l’accent sur l’abordabilité pour les contribuables, l’aménagement de quartiers plus compacts et complets et la protection du milieu naturel.

«Le plan proposé protège la qualité des eaux de la rivière des Outaouais grâce au Plan d’action de la rivière des Outaouais ainsi qu’à son projet central, le tunnel de stockage des égouts unitaires» a indiqué le maire Jim Watson. «Ce projet mettra virtuellement un terme aux déversements dans la rivière et rehaussera la réputation de la Ville d’Ottawa parmi les chefs de file mondiaux en matière de protection environnementale.»

«Ce plan crucial fait en sorte que la capacité des infrastructures soit suffisante dans les bons secteurs de la Ville, aux bons niveaux de service et au bon moment afin de répondre aux besoins de l’aménagement– et du réaménagement– jusqu’en 2031, date à laquelle la population d’Ottawa devrait atteindre 1,14million d’habitants», ajoute le conseiller Peter Hume, président du Comité de l’urbanisme.

«Le Plan directeur de l’infrastructure proposé prévoit des investissements qui nous permettront d’assurer la prestation continue des services essentiels dont ont besoin nos résidents dans leur vie quotidienne», soutient la conseillère MariaMcRae, présidente du Comité de l’environnement de la Ville. «Grâce à ces projets, Ottawa protégera et améliorera la qualité de nos cours d’eau et continuera d’offrir une eau potable se classant, par sa qualité, parmi les meilleures au monde.»

Dans le cadre d’Une collectivité viable à Ottawa– horizon2031, la Ville a adopté une approche intégrée pour l’examen des politiques et des projets relatifs à l’utilisation des sols, aux transports et aux infrastructures qui figurent dans le Plan officiel (PO), le Plan directeur de l’infrastructure (PDI), le Plan directeur des transports(PDT), le Plan sur le cyclisme et le Plan de la circulation piétonnière d’Ottawa. Le Plan officiel a été déposé à la réunion de juin du Comité de l’urbanisme, et le PDT, le Plan sur le cyclisme et le Plan de la circulation piétonnière seront déposés en octobre.

Le PDI s’harmonise au PO en examinant les tendances touchant la population et la croissance et en se fondant sur les mêmes projections en matière de croissance et d’aménagement futurs. Afin de faire en sorte pour les besoins en matière d’infrastructures soient comblés, le PDI examine les tendances de la demande relative à la capacité des réseaux d’aqueduc et d’égout, la gestion de l’offre et de la demande ainsi que les tendances relatives aux conditions météorologiques. Le PDI définit les attentes en matière de niveaux de service à l’égard de la qualité et de la fiabilité de l’eau dans l’ensemble dans la ville. Le rapport présenté au Comité de l’urbanisme contient une liste de projets pour chaque secteur de la ville.

Les résultats d’évaluations techniques approfondies, de mécanismes d’enquête publique et de consultations avec la communauté et les chefs de file de l’industrie sont actuellement incorporés, de concert avec d’autres informations, à l’ensemble des plans provisoires du projet Une collectivité viable à Ottawa et seront présentés à quatre séances d’information publique à venir.

Les questions et les commentaires peuvent être transmis à planning@ottawa.ca, et un document d’information sur le Plan directeur de l’infrastructure pourra être consulté à l’adresse http://ottawa.ca/fr/hotel-de-ville/consultations-publiques/une-collectivite-viable-ottawa-processus-de-revision-du-plan.

Le Bureau des relations avec les quartiers lance une nouvelle trousse d’outils en ligne pour aider les résidents à animer leur quartier

Le Bureau des relations avec les quartiers (BRQ) a lancé aujourd’hui une trousse d’outils en ligne pour appuyer les projets communautaires à petite échelle, gérés par des bénévoles, qui visent à utiliser de manière créative les espaces publics et qui aident du même coup la Ville à améliorer la qualité de vie dans les quartiers.

La trousse d’outils du BRQ renferme tous les renseignements nécessaires pour démarrer et mener à terme un projet ainsi que des outils pratiques, comme des listes de vérification pour faciliter la gestion de projets et de réunions. Elle contient aussi des exemples inspirants de projets réalisés dans divers quartiers.

D’autres sites Web municipaux offrent des ressources semblables, mais la trousse d’outils du Bureau des relations avec les quartiers est bilingue, et elle vise précisément à répondre aux besoins de la communauté.

Le BRQ rappelle également aux groupes intéressés qu’ils ont jusqu’au lundi 21 octobre pour présenter une demande au Programme d’amélioration des quartiers2014, pour courir la chance de travailler avec le bureau de leur conseiller et le personnel de la Ville dans le cadre de projets qui recevront un soutien financier allant jusqu’à 30000$.

Consultez le site ottawa.ca pour connaître les critères d’admissibilité. Les projets retenus offriront des solutions originales pour embellir les quartiers et pour en faire des milieux plus agréables, plus dynamiques et plus sains.

Le personnel de la Ville recommande le retour du baseball professionnel au stade d’Ottawa

Dans le rapport soumis au Comité des finances et du développement économique le 1er octobre et au Conseil municipal le 9 octobre, le personnel de la Ville recommande l’approbation d’une offre de location du stade d’Ottawa déposée par la Ligue Can-Am (Canadian American Association of Professional Baseball) et le retour du baseball professionnel dans la capitale.

Si l’offre est approuvée, les premiers matchs de baseball professionnel seraient tenus en mai 2015. Une équipe d’Ottawa se joindrait à cinq autres équipes de la Ligue Can-Am – deux du Québec et trois du nord-est des États-Unis – et 50 matchs seraient disputés à domicile au stade d’Ottawa.

« Je suis heureux de voir que les efforts que nous avons déployés au cours d’un processus d’une durée de deux ans pourraient enfin porter fruit », affirme le maire Jim Watson. « Notre objectif est de trouver un locataire à long terme pour cette importante installation spécialisée et d’optimiser ainsi l’argent des contribuables. »

Dans le cadre de ce processus, la Ville a précisé sa vision relative à l’utilisation à long terme du stade d’Ottawa, une vision qui vise la préservation de l’installation, le retour du baseball professionnel à Ottawa et l’ouverture des portes du stade à une variété d’autres utilisations communautaires. Non seulement le stade d’Ottawa pourrait-il être l’hôte de 50 matchs à domicile offerts par une ligne internationale de baseball professionnel, mais il pourrait également servir de lieu de loisirs et de divertissements pendant 50 à 75 jours additionnels de programmation chaque année.

« La Ville a également travaillé fort pour trouver une solution équitable à la fois pour les contribuables, les amateurs sportifs, les groupes communautaires et le grand public », ajoute Bob Monette, conseiller d’Orléans. « Si le plan est approuvé, j’ose espérer que tous les résidents se joindront à nous pour appuyer la nouvelle équipe canado-américaine et participer aux nouvelles activités offertes dans l’installation, car il importe que nous utilisions ce joyau communautaire à son plein potentiel », ajoute-t-il.

La Ville continuerait d’assumer ses responsabilités de gestion quotidienne de l’installation, les Travaux publics s’occupant, d’une part, de l’exploitation et de l’entretien du stade et le Service des parcs, des loisirs et de la culture veillant, d’autre part, à la gestion des réservations. Le personnel de la Ville recommande cette option, car cela vaut mieux que la mise sous cocon de l’installation (la laisser vacante tout en continuant de payer les frais d’entretien) et sa démolition.

« Cette installation revêt une grande importance aussi bien pour les résidents de mon quartier que pour tous les résidents de la Ville », a indiqué Peter Clark, conseiller de Rideau-Rockcliffe. « Je suis heureux que nous ayons trouvé une solution rentable pour préserver la vocation première du stade d’Ottawa, tout en optimisant son exploitation au profit de la collectivité. »

Le stade d’Ottawa sera intégré à la future ligne de train léger sur rail grâce à un sentier polyvalent reliant la gare du chemin Tremblay et le chemin Coventry.

La Ville a également reçu une offre conjointe pour le baseball AA. Toutefois, le personnel a déterminé, à la suite d’une analyse des coûts et des risques, que l’investissement en capital initial requis par la Ville d’Ottawa, soit plus de 40 millions de dollars, en plus des frais courants liés au service de la dette, était trop élevé à long terme étant donné que la Ville avait d’autres priorités à respecter au chapitre des immobilisations et des infrastructures.

Un commissaire à l’intégrité indépendant, auquel on a fait appel tout au long du processus d’appel d’offres, a conclu que la Ville d’Ottawa a mené un processus ouvert, juste et transparent dans ses efforts pour trouver un locataire pour le stade d’Ottawa.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s