Rideau-Rockcliffe Ward Newsletter

Phoney sales-pitches prompt City warning

The City of Ottawa is warning residents to be vigilant of door-to-door salespeople making false claims about the quality of City drinking water.

The City has received several complaints from residents who have been contacted by salespeople of water-filtration or treatment systems and provided incorrect information pertaining to water quality. The City reminds residents that Ottawa’s drinking water is completely safe and of the highest quality, which is ensured through rigorous and ongoing testing.

In addition, residents are reminded that City employees do not contact residents to sell products or services. Except for emergency situations, any visits that may require access to homes or businesses by City staff are scheduled in advance. Residents are also provided with advance notice of projects that may impact them. All employees requesting access to homes have City-issued photo identification cards. Residents who are directly contacted by persons claiming to be City employees for City business are asked to check identification, and, if concerns remain, contact the City prior to allowing access. Residents are also asked to report any suspicious, unsolicited calls or visits.

The drinking water delivered to City residents exceeds all federal and provincial health-based water-quality guidelines and standards. Ottawa’s drinking water has already been rated by the Ministry of the Environment (MOE) as being among the safest in the world.

As recently as this year, the Chief Drinking Water Inspector for Ontario again recognized the quality of Ottawa’s drinking water. The City has an extensive drinking water quality analysis program and posts all of these results on our website, www.ottawa.ca.

City moves ahead with five-year review of Official Plan

Council approved moving forward with the City’s Comprehensive Five-year Review of the Official Plan.

Public consultations will continue as the City drafts an Official Plan Amendment and residents and business people provide further feedback on proposed measures.

Upcoming consultation includes rural outreach through ward meetings, more online feedback specifically from rural residents and information outreach through the Rural Connections e-newsletter.

A proposed Official Plan Amendment will be tabled early this summer along with the proposed networks and implementation plans for Transportation Master Plan, Cycling Plan, and Pedestrian Plan projects. The City’s Infrastructure Master Plan will be tabled for consultation in the fall.

An online consultation campaign, soliciting residents’ views on improvements to the cycling and pedestrian networks, will begin in late April.

There will be public open houses in the fall and then Planning Committee and Council will consider the final amendment.

A community consultation panel and developers’ panel are being consulted throughout.

The City has focused on 12 themes in the review to find practical ways to advance sustainable, affordable development.

Among the proposals:

• The urban boundary would not change. The City has determined there is enough land for residential and employment development at least until 2031.

• Within the current urban boundary the City would study and change boundaries to employment areas and Mixed-Use Centres to make sure they appropriately support business development.

• The City would emphasize the design elements of development by putting design policies into the main part of the Plan and requiring design consideration in Community Design Plans.

• There would be clearer rules for where highrises are permitted.

• Development around transit corridors and stations would be further encouraged.

• Mapping of sand, gravel and bedrock areas would be done to ensure they are protected for future development but taking into consideration the concerns of residents who live nearby.

• Rural residential development will be channelled to growing the villages within their existing boundaries. The creation of new rural estate lots ─ large lots outside of the villages ─ will no longer be permitted.

• A strategy for water and wastewater servicing of villages would be developed.

• The proposed Official Plan changes include taking the Macdonald-Cartier International Airport out of the Greenbelt and using some of these lands for economic development.

The review process has had an unusually large amount of public engagement for an Official Plan review. There was a well attended project launch with two large public events. An online survey about the review resulted in 8,063 participants answering some or all of the questions.

Proactive enforcement is City’s next step to address vacant buildings

The City is seeking to improve the maintenance of vacant buildings by undertaking proactive enforcement of existing regulations and, in the longer term, by strengthening those regulations as well as potentially introducing new ones.

“Recent events related to vacant properties have brought to the forefront the importance of property owners taking responsibility to maintain their lands and buildings in good condition,” said Mayor Jim Watson. “This new strategy to address vacant buildings is a priority for Council and we will take every necessary step to ensure that existing eyesores, or potential new ones, are dealt with in a timely fashion.”

Lands and buildings that are left vacant and in disrepair pose potential public health and safety issues and can make communities and neighbourhoods unsightly and unpleasant places in which to live. Neighbours don’t like the fact that unmaintained buildings in their area can potentially devalue surrounding properties.

“The City is addressing the challenges that arise with derelict properties and has assigned two Property Standards Officers to investigate vacant buildings and proactively enforce existing regulations,” said Councillor Mark Taylor, Chair of the Community and Protective Services Committee. “Officers will investigate a wide range of elements such as property standards, boarding, land maintenance, graffiti and signs.”

Potential new mechanisms for vacant buildings also include:

  • Strengthening provisions to require higher standards of maintenance of vacant lands and buildings to prevent deterioration;
  • Considering a by-law requiring annual permits for vacant buildings and the payment of associated fees, and;
  • Reviewing the feasibility of requiring that a fire safety plan be in place and that safety systems be maintained with respect to vacant buildings.

The By-law and Regulatory Services Branch is working closely with the Building Code Services Branch, Ottawa Fire Services, Legal Services and the City’s Heritage Services on this issue. The proposed approach is also consistent with the Council objective of addressing issues of heritage building demolition by neglect.

The proposed strategy to address vacant buildings will be considered at the next Community and Protective Services Committee (CPSC) meeting on April 18, 2013, and by City Council on April 24, 2013. Staff will report back to CPSC in September on new mechanisms to address vacant buildings. At that time, staff will also update Council on the progress of the proactive enforcement over the spring and summer months.

 

La Ville met la population en garde contre la sollicitation mensongère

La Ville d’Ottawa avise les résidents de se méfier de vendeurs qui font du porte à porte en faisant de fausses allégations au sujet de la qualité de l’eau potable de la Ville.

La Ville d’Ottawa a reçu des plaintes de la part de résidents qui ont été sollicités par des vendeurs de systèmes de filtration ou de traitement d’eau faisant de fausses allégations au sujet de la qualité de l’eau potable. La Ville rappelle aux résidents que l’eau potable d’Ottawa est tout à fait salubre et de la plus haute qualité, grâce à la tenue de tests rigoureux et constants.

Les employés de la Ville ne communiquent pas avec les résidents pour vendre des produits ou des services. À l’exception des situations d’urgence municipale, la Ville informe la population d’avance lorsqu’il est nécessaire d’effectuer des visites pour accéder aux propriétés résidentielles et aux commerces privés. La Ville informe également la population d’avance de tout projet qui pourrait avoir des répercussions sur les résidents d’un secteur. De plus, tous les employés qui demandent l’accès à une propriété portent des cartes d’identité avec photo émises par la Ville. Les résidents qui sont directement sollicités par des personnes qui se présentent comme des employés de la Ville ou d’entreprises municipales doivent vérifier l’identité de ces personnes et, s’ils ont toujours des doutes, doivent communiquer avec la Ville avant d’autoriser l’accès. Les résidents doivent également signaler toute visite ou tout appel suspect et non sollicité.

L’eau potable acheminée aux résidents d’Ottawa surpasse toutes les normes et lignes directrices en matière de qualité de l’eau axées sur la santé du gouvernement provincial et fédéral. Selon l’évaluation du ministère de l’Environnement de l’Ontario (MEO), l’eau potable d’Ottawa est l’une des plus sûres au monde.

Cette année encore, l’inspecteur en chef de l’eau potable de l’Ontario a une fois de plus classé l’eau potable d’Ottawa parmi les meilleures de la province. La Ville a un vaste programme d’analyse de la qualité de l’eau potable et affiche tous ces résultats sur son site Web, www.ottawa.ca.

La Ville va de l’avant avec l’examen quinquennal du Plan officiel

le Conseil a accepté d’aller de l’avant avec l’examen quinquennal détaillé du Plan officiel de la Ville. Les consultations publiques se poursuivront pendant à mesure que la Ville ébauche une modification du Plan officiel et que les résidents et entrepreneurs formulent d’autres rétroactions sur les mesures proposées.

La prochaine consultation comprend un programme de rayonnement rural grâce à des réunions de quartier et de rétroactions en ligne plus nombreuses, en particulier de la part des résidents ruraux, et à une campagne d’information au moyen du bulletin Connexions rurales.

Un projet de modification du Plan officiel sera déposé dès le début de l’été et présentera les réseaux proposés et les plans de mise en œuvre pour le Plan directeur des transports, le Plan sur le cyclisme et le Plan de la circulation piétonnière. Le Plan directeur de l’infrastructure de la Ville sera déposé à des fins de consultation à l’automne.

Une campagne de consultation en ligne sollicitant l’avis des résidents sur les améliorations à apporter aux réseaux cyclables et piétonniers sera lancée fin avril. Des réunions portes ouvertes seront organisées à l’automne, puis le Comité de planification et le Conseil étudieront le projet de modification final. Un groupe de consultation communautaire et un groupe d’experts seront consultés tout au long du processus.

Dans le cadre de cet examen, la Ville a établi 12 thèmes destinés à trouver des moyens pratiques de favoriser le développement durable abordable.

Parmi les propositions, mentionnons :

• Les limites du secteur urbain ne devraient pas être modifiées. La Ville a décidé qu’il y avait assez de terrains pour le développement de résidences et de secteurs d’emplois au moins jusqu’en 2031.

• Dans la limite du secteur urbain actuel, la Ville devrait étudier et modifier les limites aux secteurs d’emploi et aux centres polyvalents afin de s’assurer qu’ils soutiennent le développement des entreprises de manière appropriée.

• La Ville devrait accorder une large place aux éléments de conception du développement en insérant les politiques de conception dans la principale partie du Plan et en exigeant que la conception soit prise en compte dans les plans de conception communautaire.

• Les règles devraient être plus explicites dans les secteurs autorisant les immeubles d’appartements.

• Le développement autour des couloirs du transport en commun et des stations devrait être encouragé davantage.

• La cartographie des zones de sable, de gravier et de roche permettrait de s’assurer qu’ils sont protégés pour tout développement futur et de prendre en compte les préoccupations des résidents vivant à proximité.

• L’aménagement résidentiel rural devrait viser avant tout à développer les villages dans leurs limites existantes. La création de nouveaux lotissements de campagne en milieu rural ─ importants lotissements situés à l’extérieur des villages ─ ne devrait plus être autorisée.

• Une stratégie visant le traitement de l’eau et des eaux usées des villages devrait être élaborée.

• Les projets de modification du Plan officiel comprennent le retrait de l’aéroport international Macdonald-Cartier de la ceinture verte et l’utilisation de certains terrains à des fins de développement économique.

Le processus d’examen du Plan officiel a suscité un engouement inhabituel chez le public. Le lancement du projet, avec deux grands événements publics, a été très suivi. Au total, 8 063 participants ont répondu, en tout ou en partie, aux questions d’un sondage en ligne consacré à cet examen.

Pour régler le problème des édifices vacants, la Ville compte faire appliquer proactivement les règlements

La Ville cherche à améliorer l’entretien des édifices vacants, notamment en faisant appliquer proactivement les règlements en vigueur et, à plus long terme, en les renforçant et éventuellement en en adoptant de nouveaux.

Le maire Jim Watson a déclaré à ce sujet: «Les événements liés aux propriétés vacantes récemment survenus ont fait ressortir l’importance, pour les propriétaires, de prendre leurs responsabilités et de maintenir leurs terrains et leurs édifices en bon état. Cette nouvelle stratégie visant à régler le problème des édifices vacants est une priorité pour le conseil. Nous prendrons donc toutes les mesures nécessaires pour nous assurer de traiter la pollution visuelle existante ou potentielle en temps opportun.»

Les biens-fonds laissés vacants et en mauvais état peuvent non seulement poser des problèmes de santé et de sécurité publique, mais ils peuvent aussi nuire à l’esthétique de nos quartiers et communautés et les rendre peu accueillants. Les voisins n’aiment pas le fait que les édifices mal entretenus de leur quartier puissent provoquer la dévaluation des propriétés avoisinantes.

«La Ville relève les défis soulevés par les propriétés abandonnées en assignant deux agents des normes de biens-fonds à l’enquête sur les bâtiments vacants qui appliquent proactivement les règlements existants, a précisé le conseiller Mark Taylor, président du Comité des Services communautaires et de protection. Ces agents se pencheront sur toutes sortes d’éléments, comme les normes foncières, la condamnation de certains immeubles, l’entretien des biens-fonds, les graffitis et les enseignes.»

De nouveaux mécanismes réglementaires visant les bâtiments vacants pourraient aussi mener à :

  • renforcer les dispositions pour exiger l’imposition de normes d’entretien plus strictes pour les terrains et les bâtiments vacants et ainsi empêcher leur détérioration;
  • étudier la possibilité d’adopter un règlement pour exiger des permis annuels pour les bâtiments vacants et le versement des frais connexes;
  • vérifier la faisabilité de l’obligation de doter les édifices vacants d’un plan de sécurité-incendie et d’entretenir leurs systèmes de sécurité.

Les Services des règlements municipaux travaillent étroitement avec la Direction des services du Code du bâtiment, ainsi qu’avec le Service des incendies, les Services juridiques et les Services du patrimoine d’Ottawa sur cette question. L’approche proposée est également conforme à l’objectif du Conseil, qui vise à résoudre les problèmes de démolition de biens patrimoniaux négligés.

Le projet de stratégie destiné à étudier la question des édifices vacants sera examiné au cours de la prochaine réunion du Comité des Services communautaires et de protection (CSCP), qui se tiendra le 18 avril 2013, et de celle du Conseil municipal, qui aura lieu le 24 avril 2013. Le personnel présentera au CSCP un rapport sur les nouveaux mécanismes visant à régler la question des édifices vacants, en septembre. À cette date, le personnel mettra le Conseil au courant des progrès accomplis dans l’application proactive des règlements, pendant les mois de printemps et d’été.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s